Ki et Hi, tome 1 : Deux frères, Kévin Tran et Fanny Antigny

Ki & Hi

J’avais repéré Ki & Hi lors d’une visite à la Fnac, la couverture ne passant pas inaperçue. J’ai donc tenté ma chance quand j’ai vu que le livre était proposé en partenariat sur Livraddict.

Je remercie le site de m’avoir sélectionnée et Michel Lafon de m’avoir fait parvenir ce livre.

dsc_0645

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Ki et Hi sont deux frères complètement barrés qui font les quatre cents coups dans le plus petit village d’un royaume en forme de panda.

Le premier est grand, gros et adore martyriser le second, petit, maigrichon, mais prêt à tout pour se venger de la manière la plus sournoise possible ! Qu’il s’agisse de dévaliser un restaurant de sushis à volonté, de s’affronter lors d’un intense match de basket ou au contraire de s’allier pour protéger le village, ce manga retrace, au travers de multiples histoires courtes, toutes les nuances qui existent dans une relation entre frères.

Premier manga scénarisé par Kevin Tran Le Rire Jaune.

AVIS

Avant de découvrir ce livre, je ne connaissais pas son auteur ni même sa chaîne Youtube. J’ai préféré attendre de terminer le livre avant d’aller jeter un œil sur ses vidéos de manière à ne pas être influencée que ce soit positivement ou négativement. Cela signifie que je n’ai peut-être pas saisi les références aux vidéos de l’auteur si le manga en contient.

J’ai par contre, à la fin de ma lecture, visionné la vidéo de présentation du manga par son auteur. Si comme moi, vous ne connaissiez pas Le Rire Jaune avant d’avoir le livre entre les mains, vous pouvez visionner sa vidéo sans crainte d’être spoilé.

Le ou plutôt les histoires…

Les premières pages du manga, en couleurs, permettent de bien appréhender la géographie du Royaume des couleurs et la spécificité de chacun des quatre villages. L’idée est originale et laisse entrevoir des possibilités de développement pour de prochains tomes, le succès du manga semblant être au rendez-vous.

dsc_0647

On se laisse embarquer très facilement dans les aventures de Ki&Hi que ce soit dans une compétition de Taekwondo qui part dans tous les sens, dans un match de basket-ball (chapitre tout en couleurs) ou encore dans la Maison du Sushi qui se rappellera d’ailleurs longtemps du passage des deux frères.

Les histoires ne sont pas passionnantes en soi, mais les différents gags et l’humour qui les ponctuent permettent aux lecteurs de passer un moment de lecture agréable. Je pense néanmoins que le style d’humour présent dans le manga s’adresse plutôt à des jeunes, à des adolescents voire à de jeunes adultes qui l’apprécieront peut-être un peu plus.

Je ne dis pas que je n’ai pas souri à quelques reprises notamment à la référence aux Tortues Ninja, mais jeune lectrice, j’aurais certainement été plus sensible aux gags et à l’humour un peu enfantins du manga. J’ai, en outre, au début été un peu gênée par une certaine familiarité dans les propos des personnages. A petite dose, cela ne pose pas de problème, mais quand cela est fait de manière répétée, ça devient un peu lourd. Heureusement, au fil de l’histoire, cette familiarité plutôt normale dans la bouche de jeunes protagonistes est utilisée à meilleur escient et surtout, avec plus de parcimonie.

Une certaine volonté d’originalité…

J’ai trouvé que Kévin Tran, en gardant certains codes des mangas traditionnels, avait vraiment essayé d’apporter une touche personnelle à son livre. Cela se traduit, entre autres, par un chapitre Silencio où l’action se passe de texte, mais également par un chapitre où il ne vous propose rien d’autre que d’en être le héros.

Ainsi, dans la peau de Ki, vous devez l’aider à entamer son régime en répondant à différentes questions, le but étant d’obtenir un score de 100 points avant de pouvoir poursuivre votre lecture. Déjà, laissez-moi vous dire que ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air et que j’ai dû m’y prendre à plusieurs reprises avant d’obtenir mes 100 points. Mais j’avoue que ce chapitre décalé est divertissant et que j’ai joué le jeu avec plaisir.

Au-delà de son côté loufoque, ce chapitre permet à l’auteur de faire comprendre pédagogiquement, la nécessité d’une alimentation équilibrée et d’une pratique sportive. Alors comme ça, cela peut sembler évident voire niais, mais je pense que ce qui est évident pour des adultes, ne l’est pas forcément pour des plus jeunes…

Il est tout à fait possible que Kévin Tran n’ait écrit ce chapitre que pour son côté humoristique parodiant les campagnes de pub du Ministère chargé de la Santé, mais peu importe,  j’aime à croire qu’il y a quand même un message derrière.

Les illustrations et le format…

Les illustrations sont en noir et blanc, comme dans un manga classique, mais quelques pages sont colorisées :

Ki&Hi

J’ai apprécié cette oasis de couleurs qui demeure, somme toute, plutôt rare dans les mangas. L’ensemble donne le sentiment d’un ouvrage à la conception soignée d’autant que le papier est de qualité, comprenez un papier plutôt épais par rapport à d’autres mangas que j’ai dans ma bibliothèque.

A noter que si le manga a été illustré par Fanny Antigny, un chapitre bonus a été illustré par Kévin Tran :

Ki&Hi

Quant au format du livre, j’avoue qu’il m’a au départ un peu surprise, mais j’ai complètement adhéré. D’une part, il met nettement en valeur le livre sur les étagères et d’autre part, il permet un confort de lecture non négligeable puisque sa prise en main en est facilitée et les illustrations ont la place nécessaire pour « s’exprimer ». C’est peut-être un détail pour vous, mais pour une grande myope comme moi, ça compte beaucoup… Pour les collectionneurs aguerris de mangas, en revanche, ce format peut peut-être se révéler un peu gênant.

En conclusion, j’ai pris plaisir à découvrir et suivre les aventures loufoques de Ki&Hi, deux frères aussi différents qu’inséparables. Les différents gags et l’humour présents dans le livre, bien que plutôt simples, se révèlent efficaces. Ils devraient séduire les plus jeunes et ceux qui ont gardé leur âme d’enfant. Après tout, n’a-t-on pas coutume de dire que l’âge c’est dans la tête ! Même si ce n’est pas forcément une série dont j’attends la suite avec impatience, j’en poursuivrai certainement la lecture en espérant que l’auteur conserve cette fraîcheur et originalité qui font le charme du scénario.

NOTE : 3,75/5

c2_orig544872logonewpal2017

Publicités

3 réflexions sur “Ki et Hi, tome 1 : Deux frères, Kévin Tran et Fanny Antigny

  1. Pingback: New Pal 2017 : le challenge qui fait baisser ta PAL | Light & Smell

  2. Pingback: Bilan lecture janvier 2017 | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s