Les aventures de Tersane le diablotin: Le jour où… je suis arrivé sur terre, Cécile Lorne

Les aventures de Tersane le diablotin: Le jour où... je suis arrivé sur terre, Cécile Lorne

J’ai reçu Les aventures de Tersane le diablotin de Cécile Lorne par l’intermédiaire du groupe Facebook Un Livre Et Chagaz #UnLivreEtChagaz. Je remercie donc la créatrice du groupe et l’auteure pour cette découverte. J’ai lu en premier l’ouvrage avant de le proposer en lecture à mon neveu âgé d’une dizaine d’années.

Vous pouvez vous procurer le roman, en version papier ou numérique, sur Amazon.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Comment faire quand on vit en enfer, et qu’on a le cœur trop tendre ? C’est le problème de Tersane, le diablotin qui subit les moqueries de ses camarades parce qu’il a la mauvaise idée d’éprouver des sentiments… Et qu’en enfer, les sentiments, c’est interdit !
Jusqu’au jour où il apprend qu’une prophétie parle de lui… Une prophétie qui va l’emmener jusque sur terre !

Un roman d’aventures plein d’humour, d’âmes damnées et de petites braises !

Née à Paris en 1979, Cécile Lorne partage son temps entre l’écriture et l’enseignement du français.

dsc_0681

  • Broché: 216 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • Editeur : Books on Demand (20 octobre 2016)
  • Prix : 8,99€
  • Autre format : ebook

AVIS

L’histoire…

Je suis entrée dans l’histoire dès les premières pages du livre. Que ce soit grâce à son style ou au rythme de son récit, l’auteure m’a d’emblée donné envie d’en apprendre plus sur Tersane. Ce jeune diable se distingue de la plupart des autres diables par sa trop grande bonté d’âme. Bien qu’il essaie de se fondre dans le moule, sa différence saute aux yeux pour son plus grand malheur. Si on ajoute à cela sa particularité, ses yeux bleus, une couleur qui n’existe pas en enfer, on comprend vite qu’il est le mouton noir de sa classe.

A la manière d’un roman d’apprentissage, on prend plaisir à suivre l’évolution de ce personnage attachant qu’une prophétie pousse à partir à l’aventure. On le suit dans son périple et l’on découvre, avec lui, les épreuves qu’il devra traverser pour se montrer à la hauteur de la sibylline prédiction.

N’oublions pas non plus l’ennemi que Tersane s’est découvert en la personne du Grand Diable qui voit en lui une menace pour son plan machiavélique de destruction de la terre. D’abord très méchant, Zorth en vient petit à petit à s’adoucir et à éprouver quelques sentiments ce qui finit par le rendre plutôt touchant et presque attachant.

Je suis cependant quelque peu mitigée sur la fin. J’ai apprécié le retournement de situation et la révélation finale que je n’avais pas vraiment anticipée ; fait plutôt rare si je considère mes dernières lectures. Par contre, la fin m’a semblé un peu trop précipitée. Elle aurait mérité un développement plus long notamment en ce qui concerne notre diablotin préféré. J’ai en effet été frustrée de ne pas en savoir plus sur son devenir, son retour parmi les siens…

Le livre permet en outre à l’auteure d’aborder des sujets que la plupart des enfants connaissent ou connaîtront de manière plus ou moins importante : le rejet à cause de la différence, l’acceptation de soi, les punitions injustes, la maltraitance physique et/ou mentale des plus faibles par les plus forts, les relations enfant/parents, la question du bien et du mal…

Un livre rempli d’humour et de jeux de mots…

Cécile Lorne nous offre un livre rempli de nouveaux mots, diablement bien trouvés, qui ne peuvent que vous faire sourire. Je peux vous dire que je suis contente d’avoir lu le livre seule chez moi ou en voiture avec mon compagnon ; mes francs sourires voire mes éclats de rire auraient sûrement étonné de potentiels spectateurs.

Je dis « nouveaux mots » mais c’est un peu erroné puisque l’auteure s’est d’abord évertuée à transformer des mots courants de la langue française et des expressions pour leur conférer un côté plus diabolique. Si vous aimez les jeux de mots, le résultat est tout simplement savoureux. L’humour est également bien présent tout au long du livre.

« C’est la route de lave qui fait déborder le péage ! », « Maléfique journée à tous », « Autant chercher une queue de rat dans une motte de groins »

« Blandin le dévisagea. Étrange comme sa confiance paraît naturelle, pensa-t-il. Facile. Il raconte absolument n’importe quoi, avec une telle conviction… Il pourrait convaincre une poule des joies de l’élevage en batterie. »

Si tous ces jeux de mots m’ont complètement séduite et justifient à eux seuls la lecture de l’ouvrage, je m’interroge de leur succès auprès des enfants auxquels est destiné ce livre. Je ne suis pas certaine qu’ils les comprennent tous et que leur omniprésence ne risque pas de perturber leur lecture. C’est une simple interrogation car j’ai peu d’enfants autour de moi pour vraiment en juger. J’attends sur ce point que mon neveu se soit attaqué au livre pour pouvoir en discuter avec lui.

En conclusion, j’ai aimé l’histoire de ce diablotin évoluant dans un monde aux valeurs totalement inversées. Destiné d’abord aux enfants, ce livre pourra convenir à tous. Les adultes apprécieront l’humour de l’auteure et ses nombreux jeux de mots. Quant aux enfants, ils seront sûrement séduits par les aventures de Tersane et pourront, dans une certaine mesure, s’identifier à ce personnage diabolique.

Cecile Lorne vous propose ici une très belle lecture familiale.

NOTE : 4/5

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

5 réflexions sur “Les aventures de Tersane le diablotin: Le jour où… je suis arrivé sur terre, Cécile Lorne

  1. Pingback: Challenge de Noël : bilan semaine 1, (19/11 au 26/11/16) | Light & Smell

  2. Pingback: Bilan lecture novembre 2016 | Light & Smell

  3. Pingback: Top Ten Tuesday : 10 auteurs dont vous avez découvert la plume en 2016 | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s