Le mystère Henri Pick, David Foenkinos

51Q7xmKcsDL._AC_US200_

J’ai lu Le mystère Henri Pick de David Foenkinos dans le cadre du challenge objectif du mois dont le thème de septembre est Lire un livre sorti cette année. Ayant été très intriguée par le résumé du livre, mon choix s’est vite opéré d’autant que je n’avais encore rien lu de l’auteur.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination? Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : Gallimard (1 avril 2016)
  • Prix : 19,50€
  • Autres formats : ebook, audiobook

AVIS

Le livre nous permet de suivre la vie de plusieurs personnages : Delphine, la jeune éditrice ambitieuse et son compagnon, écrivain qui n’a pas encore rencontré son public, Madeleine la veuve de Henri Pick notre supposé écrivain et leur fille, Jean-Michel Rouche, un journaliste tombé de son piédestal, Magali bibliothécaire malgré elle. C’est donc une galerie de personnages tous très différents les uns des autres que le lecteur découvre. Certains se sont révélés plus attachants que d’autres mais je les ai tous appréciés.

Mon seul petit regret est que cette multitude de personnages ne permet pas d’avoir une connaissance approfondie de l’un en particulier, la vie de chacun n’étant que survolée. J’aurais, par exemple, apprécié d’en apprendre plus sur Gourvec, la personne à l’initiative de la bibliothèque des livres refusés. Mais l’auteur a préféré éviter les divagations et les longueurs en se concentrant uniquement sur les éléments de la vie des personnages qui apportent un éclairage à l’intrigue. J’ai également aimé découvrir comment, de manière plus ou moins grande, la vie de chacun s’est trouvée transformée voire chamboulée suite à la parution du livre de Henri Pick.

Très vite dans le livre, j’ai supputé que M.Pick n’était pas l’auteur du livre. Je n’ai cependant jamais partagé la théorie de M.Rouche quant à l’identité de l’auteur, celle-ci me paraissant bien trop simple. J’ai donc pris grand plaisir à tourner les pages, souvent avidement, afin de connaître le fin mot de l’histoire. Et je dois dire que la révélation finale, apportée par l’épilogue, m’a beaucoup surprise. En tout cas, elle s’est révélée à la hauteur de mes attentes et n’a fait que confirmer le plaisir que j’ai pris à parcourir le livre.

Enfin, j’ai aimé les références à certains auteurs et ouvrages que l’on peut découvrir tout au long du roman ainsi que les critiques formulées par l’auteur sur le monde de l’édition, sur les lecteurs avec la valorisation par certains de la forme sur le fond, sur les raisons parfois discutables du succès d’un livre et/ou d’un auteur, l’omniprésence du marketing…

NOTE : 4/5

En conclusion, du style de l’auteur au sujet abordé et à son originalité en passant par les personnages et le mystère qui plane autour du fameux livre d’Henri Pick, tout m’a plu dans ce roman de David Foenkinos. Il lui a toutefois manqué un petit quelque chose pour que ce soit un coup de cœur mais je ne peux que le conseiller à tous.

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

7 réflexions sur “Le mystère Henri Pick, David Foenkinos

  1. Pingback: Bilan lecture septembre 2016 | Light & Smell

    • C’est vrai que le prix est assez élevé, n’hésite pas à regarder s’il est dispo dans la bibliothèque de ta ville si tu as une carte. Si tu n’en as pas, cela peut-être l’occasion de te lancer 🙂

      J'aime

      • Je me dis que j’ai déjà teeeellement de livres dans ma propre bibliothèque que tant pis pour celle de ma ville … 😦 C’est ptet dommage, mais quand on a plus de 150 livres en attente, on évite d’aller voir ailleurs (enfin je continue d’acheter de nouveaux livres, il faut pas rêver quand même :p)

        Aimé par 1 personne

      • Ton raisonnement est plutôt intelligent 🙂 J’ai une bibliothèque pleine à craquer dans mon salon et dès que je vais dans la municipale, j’en emprunte tellement que je ne lis pas ceux que je possède…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s