Arthus Trivium : Les anges de Nostradamus

arthus-trivium-tome-1-les-anges-de-nostradamus

J’avais découvert Arthus Trivium, tome 1 : Les anges de Nostradamus, publié aux éditions Dargaud,  dans un magazine. Cette BD étant recommandée par Historia, je me suis empressée de la réserver à la bibliothèque. Heureusement, l’attente n’a pas été longue et j’ai pu vite la découvrir.

J’ai lu cette BD dans le cadre du Challenge Vide ta PAL en été.

PRÉSENTATION ÉDITEUR

XVIe siècle, en France, débordé par les sollicitations, le médecin et astrologue, Nostradamus envoie ses jeunes disciples – Arthus, Angélique et Angulus – aux quatre coins du pays pour élucider des énigmes que ni la science ni religion ne peuvent résoudre,

Les deux auteurs espagnols – Raule, le scénariste de Jazz Maynard, et Juan Luis Landa – nous entraînent dans récit machiavélique et empreint de mystère. La narration, d’un humour noir incisif, est soutenue par un graphisme baroque et sensuel.

MON AVIS

Étant très très cartésienne, j’avoue que tout ce qui est du domaine des prédictions ne m’intéresse pas du tout quand bien même elles émaneraient d’un personnage célèbre tel que Michel de Nostredame alias Nostradamus. Néanmoins j’étais assez curieuse de découvrir comment l’auteur allait aborder la vie de ce personnage.

J’ai beaucoup apprécié le parti pris de l’auteur d’entourer Nostradamus de trois disciples, chacun ayant sa propre personnalité. Tous les trois partagent un profond respect pour celui-ci mais pas forcément une foi aveugle en ses « dons ». J’espère que les autres tomes permettront d’en apprendre plus sur Arthus, Angélique et Angulus.

Le hasard faisant bien les choses, juste avant la lecture de l’ouvrage, je suis tombée sur une émission de radio parlant justement de ce célèbre prophète. Des points abordés par les animateurs se retrouvent d’ailleurs dans la BD bien que celle-ci soit romancée.

Les graphiques m’ont plutôt plu tout comme l’atmosphère que l’illustrateur a insufflé à la BD avec sa dose de mystère, de noir mais aussi de lumière. L’ensemble sans être un coup de cœur m’a permis de passer un très bon moment de lecture. Je n’hésiterai pas à continuer la série dès que les autres tomes paraîtront mais surtout dès qu’ils seront disponibles à la bibliothèque.

A la fin de ma lecture, j’ai eu très envie de me renseigner un peu plus sur ce personnage qui longtemps après sa mort porte toujours autant à débat.

MA NOTE : 4/5

Arthus Trivium est une BD que je conseille les yeux fermés aux amateurs d’ouvrages mêlant habilement histoire, fantastique et mystère mais également à toutes les personnes intriguées par l’énigme que demeure Nostradamus.

 

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Arthus Trivium : Les anges de Nostradamus

  1. Pingback: Bilan challenge Vide ta PAL en été | Light & Smell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s